ISTTI

Pour des ingénieurs performants

Le paysage de l’enseignement supérieur s’enrichit d’un nouvel établissement : l’Institut Supérieur des Technologies Du Tertiaire et de l’Industrie (ISTTI) placé sous la tutelle de la Faculté de génie industriel de l’Université de Douala.

Le Pr Albert François Dikoume, Maître de conférence associé à l’Université de Douala et historien retraité, tient les rênes de ce nouveau temple du savoir.

Situé à Bonamoussadi dans l’arrondissement de Douala 5ème, l’ISTTI met un accent sur la formation en ingénierie industrielle dans les filières génie civil et environnement, génie mécanique et productique, génie thermique et matériaux par exemple à côté de plusieurs autres qui sont : le management, les ressources humaines, l’audit, etc., qui sont sanctionnés par des licences et des masters professionnels. Sa devise est « une vision, une ambition et un projet pour les métiers d’avenir ».

Avec 200 étudiants dès sa première année d’existence, Pr Albert François DIKOUME est confiant pour accueillir le double de cet effectif cette année. « Nous nous attelons à avoir des camerounais bien formés dans un cadre agréable et à des couts abordables pour tous ». ISTTI offre les formations en licence à 500 000fcfa et des cycles de masters à 700 000. « Notre souci au quotidien est d’être près des étudiants et leur permettre d’avoir un stage ».

« Notre ambition est de devenir un institut universitaire et plus tard une université » confie le Pr DIKOUME. Selon lui, « passer du statut d’institut supérieur à celui d’université implique d’augmenter la qualité des installations et des infrastructures et recrutés au moins 70% d’enseignants permanents ».L’ISTTI ouvre ses portes pour la rentrée académique 2014/2015 le 08 septembre pour les étudiants de 2ème année de licence. Les autres classes démarreront en début et mi-octobre.